L’Hypnose dans l’Histoire

L' hypnose au cours de l'histoire

  • 3000 avant JC: en Egypte, une stèle décrivant une séance d’hypnose fut découverte dans les années 1970.
  • Sur plusieurs continents, on trouve encore des rites chamaniques qui révèlent des façons de faire proche de l’hypnose moderne.
  • Au XVIII e  siècle: l’Abbé de Faria , moine portugais, met en avant le travail sur la suggestion dans « un sommeil dit lucide » qui donnera naissance à l’hypnose.
  • A la même période, John Elliotson, Professeur en chirurgie , pratique déjà des anesthésies sous hypnose.
  • James Esdaille , chirugien écossais exerçant à Calcutta, rapporte plus de 2000 interventions réalisées avec cette approche.
  • En 1846 avec l’invention du chloroforme, l’hypnose perd ses lettres de noblesse.
  • En 1866, Ambroise-Auguste Liébault, médecin de campagne, convainc le professeur Hippolyte Bernheim de l’importance de l’hypnose et de la suggestion verbale. L’Ecole de Nancy voit alors ses débuts.
  • En 1878, J-M Charcot, titulaire de la première Chaire de Neurologie créée dans le monde fonde l’Ecole de la Salpêtrière au sein de laquelle l’Hypnose est considérée comme un état pathologique rattachée à l’hystérie.Les inductions employées sont assez primaires et mécaniques pouvant aller jusqu’à des injections chimiques.C’est le début de la fameuse bataille d’écoles, la Salpêtrière contre Nancy, qui se soldera en faveur de l’existence de zones cérébrales permettant d’amener de façon naturelle des états modifiés de conscience.
  • En 1885, Freud effectue un stage à la Salpêtrière auprès de Charcot qui lui enseigne l’hypnose telle qu’il la pratique.
  • En 1887, Freud pratique l’hypnose en utilisant des suggestions directes.
  • En 1889, Freud préfère abandonner cette technique hypnotique pratiquée de façon autoritaire.Mais en 1937, il écrira qu’il n’y a pas de substitut à l’hypnose.
  • En 1889, à l’Hôtel Dieu de Paris se tient le permier  « Congrès international de l’hypnotisme expérimental et thérapeutique ».
  • En 1891, Freud publie « Psychothérapie Pratique », ouvrage dans lequel il traite de l’hypnose.
  • En 1891, en Russie, A.A Tokarski, mondialement connu pour ses travaux sur la mémoire, inaugure le 1er « Cours d’hypnose et de Psychologie Physiologique » à l’Université de Moscou. Plus tard, Pavlov élabore la théorie neurophysiologique de l’Hypnose.
  • En France, le professeur Bernheim trouve le nom de « Psychothérapie » pour désigner sa méthode thérapeutique axée sur la suggestion hypnotique.
  • En 1919, l’hypnose n’a plus la côte et pourtant Pierre Janet, père de la Psychologie Clinique, découvre le phénomène de la régression hypnotique.
  • En 1957, en Russie,  K.I Platonov analyse l’importance considérable des mots sur les sujets en état hypnotique, comme en état de veille »normale ». Il démontre qu’il est possible de contôler la coagulation du sang et la cicatrisation d’une plaie importante d’un sujet en transe hypnotique.
  • Au XXe siècle, aux Etats-Unis,les travaux de Milton Erickson,psychiatre, boulversent les conceptions de l’hypnose et de la thérapie en général.
  • En 1937, l’Hypnose Ericksonienne est née et va grandir grâce aux élèves d’Erickson…